alt La Communauté urbaine de Bordeaux rassemble 27 communes et comptait 702 522 habitants en 2006. Créée en 1968, cette autorité supra municipale a compétence pour les réseaux (eau, assainissement, circulation, routes, parkings, transports) ainsi que pour le logement, l'urbanisme, les équipements sportifs, le développement économique et environnemental.
Le président de la communauté urbaine de Bordeaux (CUB), M. Vincent Feltesse a invité l'INTA à réfléchir sur une vision à long terme de la métropole de Bordeaux. Si les projets pour les 15 prochaines années sont déjà « dans les cartons », mais il est nécessaire de repenser le type de projets à imaginer pour les 15 ans suivants.


L'intervention internationale de l'INTA n'a donc pas porté sur la validation des projets en cours ; elle a exploré les futurs possibles (futur développement de la région métropolitaine, l'impact du changement climatique, l'habitat, mode de production). Cette réflexion a abouti à des propositions qui ont permis à la CUB pour définir une stratégie de développement à moyen et long terme.

  • Comment se déplacer demain?

  • Comment sera une société pour personnes âgées?

  • Quelles tendances de consommation, pour quels types de consommateurs?

  • Quel rôle pour les NTIC ?
  • Comment mettre en œuvre une société plus solidaire, où chacun trouve sa place?

  • Comment mettre en relation ville et nature?

 

Ce pannel fait partie des activités de la Communauté des compétences sur la métropolisation.

Suivez le rapport jour-par-jour

Dans ce cadre, l'INTA a répondu à cette invitation en rassemblant un groupe de praticiens internationaux afin d'apporter son regard au processus de réflexion mis en place par la Mission 2025, Bordeaux Métropole 3.0.
Les panélistes venus d'URA (Singapour), d'Urenio (Université de Thessalonique, Grèce), de la Banque mondiale, de Deltametropool (Pays-Bas), Tecnalia (Bilbao, Espagne), de bureaux d'architecture et de design urbain (Glasgow, Paris, Londres), Cologne (Allemagne) et de ParqueExpo (Portugal) ont formé l'équipe internationales qui a travaillé en collaboration avec les experts locaux de la CUB et de l'Agence métropolitaine d'urbanisme.

La mission a commencé en avril 2010. Entre avril 2010 et Juin 2011, la CUB a lancé une approche avant-gardiste avec une série de conférences, la création d'un comité scientifique, des rencontres avec la population locale et avec des projets expérimentaux.


Le cycle de conférences ont abordé plusieurs questions, y compris les relations complexes entre la ville, l'agriculture, la nature et le paysage; ville créative, ville durable, ville désirable, futurs modes de consommation, mobilité, et Bordeaux-Toulouse, comme axe de développement. Ces sujets ont été discutés à nouveau au cours du panel pour conforter et confronter les idées déjà débattues dans la phase de concertation locale.



Ces thèmes ont été abordés par le panel, au travers de trois ateliers, dans lesquels experts internationaux et locaux ont échangé sur le futur des villes et comparé le cas de Bordeaux à des exemples internationaux.

 

Le premier atelier traitait du thème de la nouvelle production urbaine: quels nouveaux lieux et nouvelles formes pour la production industrielle, économique, sociale et pour l'économie de la connaissance. Quelles productions urbaines et spatiales dans un processus de métropolisation du territoire? Quels nouveaux modèles économiques, quelle dynamique urbaine pour la ville de demain, quel rôle pour l l'innovation, la technologie, l'économie résidentielle, la connaissance qui mène l'économie.

Le  deuxième portait sur la mobilité de la métropole et modes de vie sobres: conservation de l'environnement, développement des ressources naturelles et mobilité de demain. Comment imaginer la grande agglomération durable de Bordeaux? Comment sera produite avec la ville en 2030?

Le troisième atelier interrogeait le rôle et l'influence la région métropolitaine de Bordeaux dans le réseau des villes du Sud-Ouest de l'Europe, en termes de positionnement, de caractéristiques des réseaux, de coopération et gouvernance à différentes échelles: régionale, nationale et internationale.

Finalement, parmi les sociétés de plus en plus standardisés et les territoires en quête d'authenticité et de tradition, existe-t-il un "style de vie "pour Bordeaux ? Si oui, quels sont les points cruciaux (la culture, la disponibilité de temps, la solidarité, l'environnement, la vitesse, les services...) ?



Le panel qui a eu lieu à Bordeaux, du 28 Novembre au 4 Décembre, a été précédé les 9 et 10 Novembre, à Paris, par un séminaire préparatoire avec des experts français sur le futur des métropoles.




Association Internationale de Développement Urbain

Une association internationale de membres qui partagent connaissances, expériences et savoir-faire pour un développement urbain intégré.  // EN SAVOIR PLUS