INTA GetafeLe Colloque International sur l'Urbanisme Durable VILLES DANS DES REGIONS METROPOLITAINES, qui a eu lieu à Getafe avec le support du Centre UNESCO de Getafe du 24 au 26 Novembre, a été exceptionnellement riche en contenu et propositions.

Télécharger la rapport du colloque en PDF
Lisez les présentation des conférenciers
En savoir plus: http://www.ciudadesenregionesmetropolitanas.com/eng/index-eng.html

 

 

 

INTA Getafe






INTA Getafe

INTA Getafe

alt

Jaime Lerner, Bart Vink, Christer Larsson, Sécretaire d'Etat du Développement Urbain

 

Résumé de la Conférence

La Municipalité de Getafe et le Centre de l'UNESCO ont demandé à INTA de contribuer avec une analyse du processus métropolitain qui touche le territoire Européen. Des conférenciers tel que Bart Vink de Ministère Hollandais des Infrastructures et de l'Environnement en charge de la vision à long-terme de la Randstad ; Christer Larsson de la Ville de Malmö ; David Kooris de l'Association de Regional Plan Association (RPA) de New York; Jaime Lerner de Curitiba; Sonia Duran de la Région Capital Bogotá ; Jose Maria Ezquiaga de l'ETSAM, Madrid ;  Stéphane Cobo de la RATP, Paris ; Maurice Charrier, Vice Président du Grand Lyon ; Alfonso Martinez de Bilbao ; ainsi que la Secrétaire d'Etat espagnole du Logement et de la Planification et d'autres ont débattu des facteurs stratégiques du développement durable des régions métropolitaines tels que la gouvernance métropolitaine, les nouvelles échelles de planification, le financement public et une meilleure intégration des municipalités et quartiers.

L'organisation du territoire métropolitain est une question cruciale, pas uniquement pour la vie des citoyens, mais aussi pour garantir les opérations et relations efficaces menées tous les jours par les agents économiques et sociaux. Les tendances globales telles que la globalisation, le déclin économique, les évolutions démographiques et les altérations climatiques conduisent à une nouvelle façon de penser la géographie. Ces transformations sont des défis qui dépassent les frontières politiques, surpassant l'échelle locale des municipalités. Pour être en mesure de les confronter de manière efficace, la nécessité d'une planification à l'échelle métropolitaine s'accroit.

La conférence a exploré les mécanismes que supportent les nouvelles synergies métropolitaines qui rassemblent des fonctions au lieu d'appliquer un zonage d'usages, ce qui favorise les valeurs plutôt que les infrastructures (Alfonso Martinez). La coopération entre intervenants métropolitains et la nécessité d'une gouvernance démocratique sont vus comme essentiels pour articuler les visions, identifier les alliances et fournir l'espace pour une meilleure synergie, de la flexibilité et des initiatives.

Comment la puissance publique, des gouvernements national et locaux, les entreprises et la société civile, peuvent-ils tous ensemble produire un récit métropolitain qui n'est pas seulement construit autour d'une identité commune mais aussi autour de projets communs ? Comment être sûr que la métropole devient un lieu de convergence plutôt que d'affrontements (Maurice Charrier) ? Quelles leçons peuvent être apprisses à partir du Randstad Hollandais, de New York ou de Scandinavie, exemples de polycentrisme, régions dans lesquelles les nœuds concentrent l'activité et l'interactivité (Bart Vink) ?

Dans un contexte où les autorités de transport tentent de réduire les déplacements des personnes et où les fournisseurs d'énergie montrent aux consommateurs comment moins dépenser d'énergie, où les divisions entre le travail et la maison, le centre et la périphérie deviennent plus floues, il y a des raisons d'apprendre à ne pas craindre la complexité, et au contraire, la saisir. (Inés Sanchez de Madariaga, Carlos Pinto)

Les défis métropolitains

La complexité est une fonction du processus métropolitain: le zonage fonctionnel et fiscal en relation avec l'impôt foncier conduit à une offre insuffisante de logements et à plus de parcs de bureaux non connectés; la manque de diversification de l'investissement réduit drastiquement la résilience du territoire (David Kooris) ; la « diminution» de l'espace public et la perte de la qualité humaine conduisent à une ségrégation sociale et spatiale, résultant en un archipel métropolitain composé de larges zones et d'îles déconnectées (José Maria Ezquiaga). Ce processus est encouragé par des promoteurs immobiliers qui construisent pressés par des populations souhaitant vivre des zones protégées. Modèles discontinus, aussi induits par la construction de centres commerciaux dispersés, la « suburbanisation » des familles et la délocalisation à la périphérie de l'activité économique apportent la détérioration du centre ville et une plus grande dépendance au transport privé (Stéphane Cobo). L'impact de l'étalement urbain a des implications sociales, économiques et environnementales au détriment de l'ensemble du territoire.

Accepter la complexité du processus de planification peut éviter la fragmentation du territoire (Pedro Ortiz, Salvador Rueda). La distribution des lieux de production, l'approvisionnement de logement à des prix accessibles dans des quartiers aisés, mélanger les fonctions et varier les formes urbaines, peut générer une anthologie métropolitaine qui agit comme une plateforme de coopération (Sonia Duran)

Un fort « leadership », aux niveaux local et central, est nécessaire pour articuler la vision collective et identifier les compétences et talents. L'Etat reste un acteur dans le futur métropolitain en rassemblant les différentes municipalités et en finançant des projets d'intérêt national. Des mécanismes ont besoin d'être mis en place pour susciter l'implication de ce large groupe d'acteurs et former une coalition qui pourra aider à concevoir cette vision (Pedro Castro).

Si les régions métropolitaines veulent s'adapter à la réalité urbaine, elles ont besoin d'introduire des mécanismes flexibles qui permettent la participation et la coopération. La qualité des relations entre acteurs publics et privés sont une des conditions majeures pour un développement durable réussi. (José Manuel Vasquez)

Des associations territoriales telle que l'Association Régionale du Plan de New York RPA ou la Deltametropool dans le Randstad ont été établies pour identifier les échelles auxquelles les défis actuels s'inscrivent et pour conduire une recherche objective pour conceptualiser le bénéfice public des projets et articuler la relation entre les différents projets. De telles associations peuvent influencer le changement et identifier des solutions pour faire face aux défis. Elles identifient l'investissement en infrastructures; supportent ou opposent des visions ; déterminent des lieux de développement futur; et créent la liaison entre les différentes agences de planification.

Tisser ensemble les opérations publiques et privées peut aider à intégrer le processus de développement urbain, identifiant une participation flexible selon le projet. Le rôle du gouvernement et du secteur privé a besoin d'être évalué objectivement ; par exemple, privatiser les parcs technologiques ne semble pas être une solution, car personne ne va investir de la même façon dans les infrastructures comme le gouvernement.

Les succès sont une combinaison d'initiatives individuelles et collectives. La participation de la population dans des projets de développement urbain a besoin d'être encouragée, pour que les gens puissent s'identifier au processus. Les habitants connaissent leur quartier mieux que nous le pourrons jamais. (David Kooris)

Intensification des nœuds

Mélanger des fonctions (emploi, résidentiel, loisirs, commerce) peut créer des systèmes de déplacements qui peuvent opérer dans les deux sens en diffusant de l'activité sur l'ensemble de la zone. Les modèles où les personnes habitent loin du travail ne sont pas soutenables. On peut fournir des logements plus proches des lieux de travail et des lieux de travail plus proches des logements. Des lieux de travail flexibles, où des installations telles que les vidéoconférences sont disponibles, peuvent être prévues dans des espaces d'interactions, ou le Quatrième Espace Urbain (Christer Larsson) ; espaces où la vie, le travail et les services publics se rassemblent. Ces espaces vont permettre aux gens de bouger moins et combiner des moyens de transport.

L'intensification du développement de la zone autour de centres multimodaux de mobilité va créer une densité territoriale. L'identification de nœuds est nécessaire pour stimuler la distribution de fonctions dans la région métropolitaine. Une meilleure coordination entre l'usage du sol et le transport, l'intégration de différents modes de transport, incluant le transport privé collectivisé tel que des vélos publics ou l'autopartage, permettra aux personnes de rendre leurs déplacements plus durables. Le développement spatial autour des « hubs » de mobilité peut augmenter l'efficacité de l'utilisation de la voiture et fournir des alternatives à l'utilisation de la voiture privée en  stimuler l'utilisation multimodale.

Souvent les stations de transport tournent leur dos à la ville. Elles devraient être transformées en zones ouvertes d'information, pôles intermodaux, lieux d'interactions où les personnes peuvent travailler, se rencontrer, échanger de l'information et se divertir (Stéphane Cobo). La crise économique restreint les nouvelles constructions, ce nous conduit à repenser comment donner de nouvelles fonctions aux infrastructures existantes. Les gares peuvent être beaucoup plus que ce qu'elles sont aujourd'hui.

Une nouvelle phase de la planification

La planification est devenue beaucoup plus complexe et plus humaniste. Confiance, interaction et intégration sont des valeurs fondamentales que les planificateurs doivent utiliser. Plus que dessiner la beauté, l'architecture fournit un cadre dans lequel des choses inattendues peuvent se passer. Les bons architectes comprennent la morphologie urbaine et peuvent faciliter le processus urbain, utilisant une variété de formes permettant un mélange entre services et usages (Pedro Ortiz). L'acupuncture urbaine (Jaime Lerner) – projets à petite échelle – aidera le processus de métropolisation et encouragera un effet d'entraînement : le Gouvernement de l'Ile de New York, le cœur vert des Pays-Bas, l'aéroport de Cundinamarca, le gratte-ciel de Malmö ou en Espagne. Les « villes paysage » sont une nouvelle façon de regarder à l'intégration entre Nature et Ville, où l'environnement construit rencontre la mer et le paysage, défini par un espace public de haute qualité, soutenant la confiance et l'intégration (Christer Larsson).

Quartiers à l'échelle métropolitaine

L'agenda métropolitain a besoin d'aborder le rôle des villes dans les agglomérations et d'identifier les potentiels et les défis que la proximité de municipalités ou de quartiers limitrophes implique. Les quartiers doivent être ouverts à la ville (Maurice Charrier). Les conditions pour un développement réussi à l'échelle du quartier sont la bonne coopération avec le centre ville (couple de force) et projets qui sont définis par la durabilité, l'expérimentation et la qualité des relations entre les acteurs et actions publics et privés. Le rôle de quartier c'est de recevoir la population – le défi c'est le logement abordable et la gentrification que l'action publique doit gérer.

Des fonctions telles que les universités et les hôpitaux peuvent aider à la reconnaissance du rôle du quartier, combinées avec des connexions de mobilité. La haute valeur architecturale et la haute qualité de l'espace public, similaires au centre ville, augmentent cette valeur.

Le futur est maintenant

LE « leadership » urbain définit une vision à long-terme qui donne de l'espace à une variété d'acteurs urbains pour la mise en œuvre de projets; flexibilité et contributions et espace où le talent peut grandir, l'activité peut prospérer et où le bénéfice pour le public persiste. Ce processus, centré sur l'utilisateur implique décideurs politiques, acteurs économiques, concepteurs et habitants.

Ensemble, nous devons investir dans des idées, dans une économie flexible et dans des infrastructures qui facilitent cela. Les projets communs et la discussion collective viennent avant l'institutionnalisation. L'avenir est maintenant: répondre sur le long terme est une question d'urgence.

Retour à la page précédente



Association Internationale de Développement Urbain

Une association internationale de membres qui partagent connaissances, expériences et savoir-faire pour un développement urbain intégré.  // EN SAVOIR PLUS