INTA35Congress resizedExit, Voice, Loyalty

MÉTROPOLES: VOISINAGES ET POLITIQUES D'ALLIANCES





 

Le 35ème Congrès mondial du développement urbain a eu lieu dans la région Rhône-Alpes dans les villes de Lyon et de Grenoble, France, 6-10 Novembre 2011. Le Congrès a été organisé en partenariat avec le Grand Lyon, Grenoble Alpes Métropole, la Ville de Grenoble et la Ville de Lyon, entre autres partenaires.

 

L'urbanisation rapide et la mondialisation accélèrent le processus de métropolisation. Les dynamiques métropolitaines redéfinissent et recomposent les territoires où les gens vivent, travaillent, consomment et créent. Ces multiples interactions d'acteurs, d'échelles de territoires et de fonctions fabriquent aujourd'hui les territoires les plus performants. Ces interactions dessinent les composantes d'un « espace métropolitain », échelon territorial privilégié de dialogue, de réflexions prospectives et d'actions pour affronter les défis d'une société en rapide transformation.
Comment changent les métropoles, que seront les métropoles de la prochaine génération ?

Les flux métropolitains conditionnent la vitalité économique, l'insertion dans un système régional ou mondialisé et la qualité de vie des habitants. Ces territoires doivent composer entre les objectifs de vitesse et lenteur, de liaisons grande distance et de proximité, de flux et stock : l'habitabilité des espaces de flux émerge comme un nouvel enjeu aux côtés de celui des espaces résidentiels ou des centralités.
Comment passer de la métropole seule à la métropole avec les autres et quels partenariats avec les grandes et très grandes métropoles?

 

alt

Si les très grandes métropoles, les mégapoles, attirent aujourd'hui l'attention, leur développement, les politiques qu'elles portent, ne sont pas toujours représentatives de toutes les situations urbaines notamment des villes-territoires de taille moyenne. Pour rester attractives, ces métropoles « intermédiaires » organisent leurs alliances selon des modalités qui réinventent la démocratie locale ; elles sont confrontées à la concurrence à laquelle elles apportent des réponses spécifiques, différentes de celles des grandes métropoles.

Comment ces territoires évolueront-ils demain?

•    Face à la spécialisation spatiale et la ségrégation, l'identité métropolitaine peut-elle aider à concevoir des stratégies « correctives » comme à Lyon, Bordeaux, Turin, Lima, Stuttgart, Durban, Gdansk ou Fukuoka ?
•    Comment les métropoles intermédiaires négocient avec leurs partenaires industriels un positionnement attractif dans la nouvelle économie comme Singapour, Vancouver, Malmö, Kuala Lumpur, Anvers, Grenoble ou Genève ?
•    Quelles politiques structurelles et quelles modalités de partenariat entre ville centre et les autres villes du territoire métropolitain comme dans le cas de Rotterdam et du Randstad, de Bogota et de Cundinamarca, de Rostock et de l'Allemagne du Nord, de Getafe vis-à-vis de l'agglomération de Madrid, de Prague et de la Bohême, de Katowice avec la Silésie, de la région urbaine de New-York ?
•    Quelles innovations peuvent conduire les métropoles à être plus respectueuses de l'environnement et à mieux valoriser leur patrimoine naturel et culturel comme à Bilbao, Bâle, Tainan, Lisbonne, Tallinn, Varsovie ou Oujda ?

Le choix de Lyon et Grenoble, comme villes hôtes du Congrès annuel INTA35, illustre la diversité des alliances et des stratégies de valorisation des atouts naturels, culturels et sociaux des métropoles intermédiaires. La comparaison avec d'autres situations dans le reste du monde doit aider à dégager une meilleure compréhension des dynamiques à l'œuvre, à réduire l'incertitude face aux changements, à répondre de manière pragmatique aux interrogations vis-à-vis du futur, à concevoir les mesures à déployer pour assurer un développement soutenable et désiré, et sans doute aussi, à montrer que les cadres de gouvernance sont au service des stratégies et projets de territoire.

Après ses grands congrès sur la métropolisation de La Haye, Kuala Lumpur, Kaohsiung, San Sebastian, et ses récents travaux sur le futur des métropoles, à Bogota en Amérique latine, et à Getafe et Bordeaux en Europe, l'INTA conçoit son 35ème congrès annuel comme une étape supplémentaire dans l'anticipation des facteurs de changement, et la construction de politiques de développement urbain visant à renforcer l'efficacité des moyens de l'action collective.

alt

alt

Grenoble

Lyon

Le Congrès a remis en cause les acteurs publics et privés à travers leurs actions et leur positionnement dans les nouvelles zones metropolitaines.

Visionnez le programme complet sur le site internet www.inta35.org et téléchargez les présentations des intervenants 



Twitter Feed


Association Internationale de Développement Urbain

Une association internationale de membres qui partagent connaissances, expériences et savoir-faire pour un développement urbain intégré.  // EN SAVOIR PLUS