Cette activité rentre dans le cadre de la Communauté de Compétences Métropolisation et de la Communauté de Compétences Habitat de demain

territoires-periurbain 3Une ville pour tous, une ville de tous !
Du contrat social dans la ville émiettée


Ce séminaire a fait partie d'une semaine d'activités organisées en partenariat avec les villes de Vaulx-en-Velin, Givors et Brignoles, ainsi que l'ENSAL, l'ENTPE, Lyon 2 et la Chaire Unesco Politiques urbaines et citoyenneté, du 5 au 8 décembre:


- 5-6 décembre: seminaire "une ville pour tous, une ville de tous"
- 7 décembre: forum de l'économie sociale et solidaire de Vaulx-en-Velin
- 8 décembre: célébration des 30 ans de la Cité des Etoiles de Renaudie à Givors: les utopies réalisées?

Le seminaire international était organisé par la Ville de Vaulx-en-Velin et l'INTA, en collaboration avec l'ENSAL (école nationale supérieure d'architecture de Lyon), l'ENTPE (école nationale des travaux publics de l'état) et la Chaire Unesco Politiques urbaines et citoyenneté.

Le développement d'une grande partie de l'humanité est lié au développement des villes et cités, où naissent de nombreuses transformations sociales. En participant activement à la croissance de la société contemporaine, les villes, les autorités territoriales et leurs partenaires économiques, sont devenus des agents majeurs du changement, au niveau local et global.

De nos jours, les nouvelles contraintes liées à une mondialisation en quête perpétuelle de territoires performants, déterminent fortement le processus de développement urbain. Ce processus redéfinit et recompose les territoires où les gens vivent, travaillent, consomment et créent. Ces multiples interactions d'acteurs, d'échelles de territoires et de fonctions dessinent les composantes de ce que nous appelons
l'« espace métropolitain ».

Cependant cette concentration de l'activité économique, politique et sociale, créatrice de richesses, et d'un rayonnement économique et culturel est aussi à l'origine d'une aggravation des ségrégations sociales, des exclusions et des relégations. Celles-ci s'aggravent au point de mettre en cause le « contrat social » par la juxtaposition de « sociétés » qui s'opposent ou pire qui, par peur, préfèrent s'ignorer.

Une des réponses à cette crise s'est faite à travers ce que nous appelons aujourd'hui la « politique de la ville », à savoir les politiques urbaines de solidarité sociale et territoriale. Celle-ci a été très largement étudiée, analysée et expertisé. Cependant, alors que le cadre d'action de la « politique de la ville » reste celui de l'urbanité, nous voyons aujourd'hui émerger avec de plus en plus de force des problématiques qui portent sur le lien entre l'espace urbain et l'espace rural. Se posent de cette manière les mêmes enjeux quant à la remise en cause du « contrat social » mais cette fois-ci entre la métropole et sa périphérie.

Ces enjeux semblent se poser d'une façon particulière dans un espace particulier, l'espace périurbain, dont nous reprenons la définition du périurbain d'Éric Charmes : « Le périurbain a une caractéristique essentielle : c'est un espace sous dynamique urbaine, puisque sa croissance est très clairement liée à la proximité d'une métropole. Mais en même temps il reste, dans son identité, assez attaché à quelque chose de l'ordre du rural »

Ces espaces entre la ruralité et l'urbanité ont du mal à trouver leur place dans le processus de métropolisation actuel. Ils semblent en effet subir un abandon progressif des services et une disparition des conditions permettant le développement d'un véritable lien social et des activités collectives qui en découlent. Nous assisterions donc à un recul de la « conquête républicaine du territoire » qui s'était développée dans le territoire depuis la Révolution Française ; la solidarité territoriale se retrouvant en effet effacée par une politique de concurrence territoriale et de rayonnement international.

On assiste donc dans ces zones périurbaines à différentes formes d'émiettement: l'émiettement politique, l'émiettement paysager et l'émiettement social. Nous voyons ainsi se construire petit à petit ce que nous appelons une « ville émiettée ».

Parmi les nombreuses problématiques qui se dégagent de ces constats, trois questions semblent structurer les enjeux présents dans ce territoire et constitueront donc le coeur de nos échanges et de nos travaux:

1. Le droit à la ville remis en question
Comment l’émiettement de la ville questionne-t-il la notion de « droit à la ville » ? Quel contenu concret donner au droit à la ville pour des citadins qui ne se revendiquent pas comme appartenant à une métropole ? Comment le mettre en œuvre ? Comment en particulier construire un espace d’action politique en dehors des périmètres métropolitains ?

2. Quelles paroles pour les habitants ?
Comment établir, au-delà de l'intercommunalité réglementaire, les conditions pour l’engagement, la réappropriation et la participation citoyenne et la représentation politique devant cet émiettement de la ville ? Comment "replacer" les services publics dans l'espace des débats périurbains ? Comment les habitants du périurbain peuvent-ils prendre prise sur leur quartier, et au-delà sur les lieux de leur vie sociale ?

3. Quelles solidarités entre territoires ?
Comment fonder une solidarité entre territoires et inciter à des liens politiques et institutionnels entre les différentes composantes territoriales ?  Comment favoriser des partenariats compte tenu de la diversité des collectivités qui composent la métropole ou qui se trouvent sous son influence ?


APPEL À CONTRIBUTIONS!
Tous les participants de cette communauté sont invités à nous envoyer une contribution/ "position paper" et continuer l'échange en réaction à la synthèse issue de cette première phase!! Visitez site internet dédié à l'événement Vaulx2012.inta-aivn.org


Pour plus amples informations, n'hésitez pas à prendre contact avec le Secrétariat !

Retour à la page précédente


Association Internationale de Développement Urbain

Une association internationale de membres qui partagent connaissances, expériences et savoir-faire pour un développement urbain intégré.  // EN SAVOIR PLUS