Maurice Charrier

Mon mandat de Président est achevé. Je suis reconnaissant au Conseil d’Administration de m’avoir fait confiance, par deux fois. Il est difficile pour moi de tirer un bilan de ces 6 années ; il appartient au conseil d’administration de le faire. A défaut de faire bien, j’ai essayé de faire pour le mieux, dans un contexte qui n’a pas toujours été facile. INTA est soumise aux mêmes contraintes, aux mêmes affres imposées à bien d’autres associations. Je suis reconnaissant à tous les membres du Conseil d'administration pour leurs mobilisations, avec une mention particulière pour Francis Néher, notre trésorier. Ma reconnaissance va aussi au Secrétariat Général, Lola Davidson et à Luis Buezo que je salue amicalement. Mon immense gratitude à Michel Sudarskis notre Secrétaire Général et à Christine Sudarskis la Conseillère du Président. Plus qu’une collaboration confiante, je crois pouvoir dire une complicité, une amitié se sont installées entre nous.

 

jean carassusMaurice Charrier: retour sur deux mandats

Maurice Charrier, au terme de son mandat de Président, a rappelé le socle des principes sur lequel son action publique s’est appuyée.

Mon mandat de Président est achevé. Je suis reconnaissant au Conseil d’Administration de m’avoir fait confiance, par deux fois. Il est difficile pour moi de tirer un bilan de ces 6 années ; il appartient au conseil d’administration de le faire. A défaut de faire bien, j’ai essayé de faire pour le mieux, dans un contexte qui n’a pas toujours été facile.

INTA est soumise aux mêmes contraintes, aux mêmes affres imposées à bien d’autres associations. Je suis reconnaissant à tous les membres du Conseil d'administration pour leurs mobilisations, avec une mention particulière pour Francis Néher, notre trésorier.

Ma reconnaissance va aussi au Secrétariat Général, à Lola Davidson et à Luis Buezo que je salue amicalement. Mon immense gratitude à Michel Sudarskis notre Secrétaire Général et à Christine Sudarskis la Conseillère du Président. Plus qu’une collaboration confiante, je crois pouvoir dire une complicité, une amitié se sont installées entre nous.

Voilà plus de 30 ans que nous nous connaissons, depuis ce panel qu’Henry Chabert, alors président INTA et vice président de la Communauté urbaine de Lyon proposa au jeune Maire de la commune de Vaulx-en-Velin que j’étais. Notre Ami Roy Adams fut président de ce panel, Michel Sudarskis son ardent animateur, critique positif, mobilisateur, inventif, novateur, cultivé. Je salue avec émotion la mémoire d’Henry ; à Lyon nous n’étions pas du même « camp », mais quel partenariat fondé sur des valeurs partagées !

Cette commune populaire doit beaucoup à INTA pour ses apports dans la définition et la mise en œuvre d’un projet de développement urbain et humain, qui l’a fait passé du statut de ville de banlieue, mise au ban, quelque peu oubliée, à celui de ville à part entière de la Métropole, tout en gardant son identité de ville populaire ouverte et cultivée.

Je pense qu’il faut être gré à notre association d’avoir saisi les grandes mutations et ruptures, qui se sont opérées et les enjeux majeurs qui en découlent aujourd’hui :

  • enjeux démographiques avec l’accroissement de la population mondiale, marquée par son vieillissement ;
  • enjeux environnementaux aux conséquences incommensurables pour l’avenir de l’humanité et de la biodiversité ;
  • enjeux consécutifs aux mutations qui marquent les économies avec en corolaire les changements des modes de production, des modes de consommations et les changements des données sociales et politiques ;
  • enjeux de la relation à tisser entre urbain et rural, au travers de projets partagés, permettant des développements territoriaux durables et solidaires.
  • enjeux démocratiques, avec les aspirations des habitants et des peuples à faire reconnaitre pleinement leurs citoyennetés.

Nous avons montré comment les villes et les territoires sont des corps vivants, complexes, tout à la fois reflets de nos sociétés humaines dans leurs diversités, et creusets d’où émergent leurs futurs.

Ce travail irrigue aujourd’hui l’ensemble de nos activités : panels, séminaires, INTAKawa, programme de formation ou plutôt de « déformation » pour éviter le « formatage »…. Ce travail a permis à INTA de renforcer ses partenariats sur tous les continents dans toutes les sphères, du public et du privé, de la recherche et des universités, auprès d’organisations non gouvernementales, le tout renforçant ainsi sa notoriété. Cela est également le fruit de ce qui constitue les caractères de INTA : son éthique et sa rigueur, ses pluralités : pluralité des pratiques, publiques et privées ; pluralité des métiers de la ville et des territoires ; pluralité des engagements et de la pensée. La justesse de nos réflexions et de nos engagements, leurs pertinences, leurs prises sur les réalités, et ainsi la reconnaissance de INTA, nous autorise à être optimistes pour l’avenir de notre association.

La multitudes de femmes et d’hommes, de bonne volonté, eux aussi pluriels , mobilisés au quotidien, pour faire vivre leur quartier, leur ville, leur territoire, engagés en faveur des solidarités et pour l’exercice des droits humains ; les millions de jeunes, de part le monde, qui manifestent, chaque jour, pour la préservation de la Terre et de la biodiversité, pour le progrès humains, leurs idées neuves et parfois leurs saines colères, donnent confiance en l’avenir, car ils ouvrent grand portes et fenêtres et donnent envie de rêver.

Voila pourquoi, ce fut pour moi un honneur d’être le Président de INTA et je suis certain que mon successeur, le professeur Fernando Nunes da Silva guidera l’INTA sur des chemins sûrs et radieux. Ce sera toujours le même plaisir de rester un membre, disponible, de son conseil d’administration.

Retour à la page précédente

Découvrez nos membres!

postcard homeimage-2

 Activités en cours


Notre calendrier

 
logo logo
 
logo logo
 
logo logo
 


Association Internationale de Développement Urbain

Une association internationale de membres qui partagent connaissances, expériences et savoir-faire pour un développement urbain intégré.  // EN SAVOIR PLUS