health

Le basculement démographique, le vieillissement de la population mondiale se dessine de manière inexorable. En 2030, le nombre de personnes âgées de 65 ans et plus va plus que doubler (soit près d'un milliard d'individus). En France, en 2030 les plus de 60 ans représenteront 31 % de la population, alors que les moins de 20 ans ne seront plus que 21 %. Cela va se traduire par un faisceau de questions tant sociales qu'urbanistiques et économiques : déséquilibre entre seniors et actifs ; remise en question de la pérennité du système de sécurité sociale ; affaiblissement de la croissance économique ; augmentation des dépenses de santé.

Cet allongement de la durée de vie devient un thème central. L'allongement de la durée de vie induit en effet pour la ville une plus grande hétérogénéité des besoins à traiter de manière concomitante.

Les territoires qui sauront attirer les retraités en même temps que les créateurs d'entreprise et les jeunes actifs seront les territoires gagnants dans les prochaines décennies; aux côtés des pôles de compétitivité, il faut donc s'assurer des pôles résidentiels de qualité en mesure d'accueillir une palette d'activités dynamiques qui fixent les populations. La santé, et les services dérivés aux populations dépendantes ou en perte d'autonomie, s'inscrit comme un secteur porteur et prioritaire.
Par ailleurs, en termes de services on assiste à un élargissement des missions et compétences des collectivités locales, à un besoin de décloisonnement des services et des acteurs, pour installer la santé comme politique territoriale et urbanistique. Enfin, face à des pays développés riches mais vieillissants, la poussée migratoire des pays pauvres mais jeunes va s'intensifier.

Enjeux thématiques

Comment recomposer la ville face aux nouveaux besoins sanitaires de la population vieillissante ? La prise en compte et en charge des personnes en perte d'autonomie, des personnels aidants, de la famille au travers d'innovations technologiques et de lieux adaptés permet-elle d'accroître le bien-être de l'ensemble de la population et rendre le territoire plus attractif?

Le chevauchement des domaines et des champs d'intervention – santé, urbanisme, recherche, innovation, transport, habitat – renvoie au système de gouvernance territoriale, à la mise en œuvre des inter-relations institutionnelles mais aussi entre secteurs économiques, la recherche universitaire, la formation professionnelle, l'aménagement du territoire...

Demog2



bannerDemographie