pontoiseS'il vous plait, dessine moi une région.

Dans la mesure où une région est a minima une structure administrative, on (ne) peut envisager qu'elle soit une réponse ici et maintenant à des besoins particuliers.  Si elle doit durer, elle doit correspondre à quelque chose.  A quelque chose mais quoi ?

Quelques équations doivent être posées.

  • La question des compétences.  Sont-elles exclusives, complémentaires ou panachées ?
  • De fait, ici, on doit se poser la question du partenariat : ces compétences sont-elles en gestion ou en co-gestion et avec quels acteurs ?  Privé et/ou public ; Etat et/ou collectivité(s), national / européen ?
  • La question du public.  La région sert quoi – ce sont les compétences – mais sert qui ?  Sont-ce des relations strictement administratives, la région a-t-elle un public à traiter, à gérer.  Dans la mesure où il y a des élections régionales, il y a un public régional.  Cette logique de « guichet » est-elle claire(ment) comprise, connue, assimilée ?

Une fois que nous avons répondu à ces questions, il faut faire une halte et se demander si ces partenaires se sont structurés de manière homothétique (territoires et compétences) à la structure régionale élue ?  Tant au niveau infra national (en France, communes, intercommunalités, syndicats, départements...) cartes administratives de l'Etat (défense, justice, préfectures) privé (gestion de l'eau, des déchets, de l'énergie, des télécommunication) etc.

A l'aune de ce panorama, il est opportun d'en venir ensuite à la question de la cohérence territoriale de la « collectivité » régionale ?  Est-ce une réalité identitaire identifiée ? Est-ce un périmètre cohérent géographiquement ? Est-ce une zone économique cohérente ?

Enfin, une fois ce panorama établi, dans la mesure où, qu'on l'avoue ou pas, la région est un lieu de complémentarités territoriales, donc de péréquations économiques, cette péréquation est-elle (strictement) intra régionale ou inter régionale ?

Cette dernière question revient enfin à aborder le problème (car c'en est un) de la concurrence ou de la complémentarité entre les régions, singulièrement entre les franges régionales, sujet qui n'est pas neutre puisqu'il peut concerner les zones de gestion de l'eau, des déchets, de zones économiques plus ou moins franchisées, des transports, etc.

Contribution de Seymour Morsy
Préfet

 

Retour à la page précédente

TG2



bannerTerritorial